LES SUBSTANCES ANCESTRALES QUI NOUS VIENNENT DE PLANTES CONSIDÉRÉES SACRÉES PAR LES INDIGÈNES.

Le San Pedro pousse beaucoup dans des pays comme l’Espagne, le Pérou, la Bolivie ou l’Équateur. Désormais vous pouvez avoir l’expérience dans différents pays avec l’équipe d’Ayahuasca International®.

Le San Pedro est une médecine naturelle indigène extraite d’un cactus (Echinopsis Pachanoi) dont le principe actif est la mescaline, le même principe actif que le Peyote (la plante qu’a donné Don Juan à Castaneda dans son odissée psychédélique à travers les mers de la Compréhension et de la Sagesse).

“Le premier ennemi de l’homme de connaissance est la peur”” a dit Castaneda mais il n’y a pas de raison d’avoir peur de ce cactus, enfant mineur du Peyote, qui est tellement doux et aimable comme un grand-père sage et affectueux qui nous enseigne l’éternelle jeunesse de notre coeur et selon la philosophie de Castaneda et Don Juan “”des chemins que vous choisissez, pour ne pas vous perdre, suivez le chemin qui a du coeur””.

Effectivement le San Pedro est une médecine ancestrale qui ouvre le coeur, connecte avec le sentiment d’amour et d’acceptation pour soi-même et pour les autres. Il nous donne une vision de la perfection qu’il y a en toute chose.

Il peut se prendre en jus ou réduit en poudre et dissout dans de l’eau. Il étend la conscience et ouvre grandes les portes du coeur jusqu’à une connexion totale avec l’amour et qui permet à la vision de contempler les détails divins qui se trouvent dans chaque coin innocent et magnifique de la création. Quand vous prenez le San Pedro vous commencez à voir tout avec les yeux du coeur.

Son nom d’origine est le Wachuma ou Aguacoya mais il a gardé le nom de San Pedro, dû à l’expérience qu’a eu un moine en l’année 1500 qui l’a baptisé ainsi en référence à l’apôtre Saint Pierre qui était celui qui avait les clés du ciel, considérant ce cactus comme une clé végétale vers le plaisir céleste.

Le principe actif enthéogène de ce cactus a été utilisé par Aldous Huxley pour écrire son essai célèbre “”Les portes de la perception”” où il expose que cette substance est capable d’inhiber “”une valve”” du cerveau qui filtre la perception nous empêchant de voir “”l’éclat divin”” (ensuite il fût découvert que cette valve est un organe qui s’appelle thalamus)

Cet essai est un authentique voyage sensoriel et profond et je recommande à tous de le lire mais encore plus de pouvoir vivre l’expérience par soi-même.

À un moment de son oeuvre il dit que sous les effets de la substance rien d’autre n’est possible que de rire et sortir dans la rue, et contempler le spectacle de ce théâtre grotesque dans lequel nous nous développons. Comme s’il s’agissait d’arrêter d’être des êtres adaptés pour un moment et nous permettre d’être fous d’amour pour pouvoir voir la normalité avec acceptation et gratitude.

Comme si cette vie était une danse où l’amour se cache et se déguise en juge, soldat, prêtre, femme au foyer, policier…et nous irions tous ici et là prétendant que nous ne sommes pas el même Être, représentant des rôles qui nous permettent de jouer au jeu de la vie, prétendant que nous ne sommes pas cet Amour Incommensurable qui a tout créé et qui guide tout. L’amour jouant une formidable blague cosmique à lui-même.

Jim Morrison a lu avec passion cet essai et a baptisé son groupe avec le nom du livre qui a été baptisé à son tour ainsi en honneur à la phrase célèbre du peintre William Blake : “”
Jim Morrison leyó con pasión este ensayo y bautizó su grupo con el nombre del libro que estaba bautizado a su vez así en honor a la famosa frase del pintor William Blake: “Si les portes de la perception étaient purifiées, tout serait montré à l’homme tel qu’il est : infini””


D’autres part, le San Pedro était la médecine sacrée des incas pour étendre sa conscience et développer sa créativité dans la création de ses constructions majestueuses et continue d’être la médecine que les Queros utilisent encore aujourd’hui dans certains de leurs rituels.

Le San Pedro que nous partageons est cuisiné par des “”sanpedreros”” experts de notre équipe avec des cactus de grand âge de 5 et 7 pointes (minimum 5 ans) et de grande force, qui se cuisine ou se laisse seché dépendant de la manière dont il va être consommé.

En tant que cactus, il rééquilibre électromagnétiquement le corps, facilitant ainsi un état d’harmonie et de paix intérieure qui favorise la contemplation.

Il ne produit pas d’hallucinations mais tout se voit avec des couleurs plus vivantes comme si le monde avait été créé récemment et que nous étions des enfants lancés dans notre nudité la plus candide pour jouer avec la vie en pleine nature.

Comme toutes les médecines ancestrales et naturelles que nous utilisons, nous lui donnons un espace préalable d’explication et pour partager les intentions que chacun apporte pour entrer en contact avec le San Pedro, nous répondons aux questions et ensuite nous réalisons un Temazcal préparatoire. Une fois le Temazcal terminé (sauna naturel fait de pierres volcaniques chaudes à l’intérieur d’une construction de type Igloo), le San Pedro est donné et nous accompagnons en musique et chansons en lien avec l’énergie harmonieuse qui se dégage. Une fois la session terminée, nous réalisons une intégration psychothérapeutique pour mettre en lien le vécu avec la vie quotidienne et pouvoir enraciner les compréhensions tenues dans la vie quotidienne.

Dans la prochaine retraite du 11 au 15 janvier nous réaliserons un atelier De San Pedro dans notre Épicentre Holistique de Colonie, Uruguay. Vous pouvez assister uniquement à l’atelier qui dure 4 à 5 heures. Ou bien vous pouvez assister à la retraite avec l’Ayahuasca, et en plus participer à l’option de l’atelier du San Pedro. Nous réaliserons également des ateliers de Kambo, Bufo Alvarius, Yopo et Rapeh

Sergio Sanz Navarro

Facilitateur et psychologue d’Ayahuasca International

Découvrez nos retraites Sanpedro sur https://innermastery.es

[email protected]

PHOTO DE PORTRAIT::

Elian Varela, donnant une classe sur l’utilisation du San Pedro

aux élèves de l’Ecole Européenne d’Ayahuasca

Elian cultive et partage depuis plus de 10 ans

San Pedro dans de nombreux pays d’Amérique et d’Europe.

Elige un Idioma

Selecciona tu Idioma