SEUL CELUI QUI FAIT CONFIANCE PEUT ÉVOLUER? Que signifie s’épanouir pour un être humain?

DIALOGUES AVEC LE MAÎTRE… INTÉRIEUR

Voici la question d’un élève de l’École Consciente: comment puis-je m’épanouir?

«J’ai envie de m’épanouir, parce que je sens que j’ai le pouvoir de faire tout ce que je veux, mais je suis dans un processus dans lequel je me suis rendu compte, que, pour arriver à être épanoui, je dois d’abord apprendre à » être humain « . Découvrir la nature merveilleuse de ce que je suis. Découvrir l’humain qui existe en moi, pour pouvoir crier et chanter avec amour et satisfaction : » C’EST CET HUMAIN QUE JE SUIS! « . C’est cela pour moi m’épanouir.»

Je suis en processus de tout comprendre et quand je prends de l’ayahuasca, cette compréhension se fait, j’accède à une clarté qui me permet de voir ma vie ainsi que moi même. Je peux voir le précieux que je suis et le merveilleux de la vie. Mais ensuite, les jours passent et j’oublie, je me laisse distraire et je cesse de comprendre « .

« J’aimerais ne pas oublier ces si jolies choses, sans avoir à prendre de l’ ayahuasca, et que ma conscience reste ouverte et active tous les jours ».
« S’il te plaît : peux-tu me dire quelque chose à ce sujet ? »

La première des choses à considérer réside dans le fait qu’il y a déjà un malentendu, tu crois que tu as à t’épanouir, mais en réalité tu t’épanouis déjà, et c’est le problème que tu as, tu n’acceptes pas qu’il se produise quelque chose de si précieux en toi, tu ne l’avais pas comme considéré comme une option possible dans ta vie, tout cela t’a surpris. Ils t’avaient appris à souffrir, non à t’épanouir, à être fermé à la vie et l’amour. Mais maintenant tout est différent.
Ton âme, qui sait beaucoup sur ce qui t’était nécessaire pour que tu t’épanouisse, t’a guidé par des chemins très différents de ceux que tes parents et la société t’ont appris. Maintenant tu es dans une révolte, tu es différent, tu as abandonné ton passé, tu as pris des décisions qui changent la direction de ta vie, tu t’acceptes et tu apprends à aimer; tu ne veux pas plus souffrir, tu vois en toi la merveille que tu es, tu as compris qu’une autre vie t’attendait, et maintenant la vis déjà; pour y arriver tu as pris plusieurs fois de l’ayahuasca, tu as fait des intégrations psycho thérapeutiques, tu t’es rendu jusque dans la forêt avec des chamans, et maintenant que tu as déjà compris, tu veux que cela reste installé pour toujours, mais sans avoir à faire aucun effort, sans avoir rien à faire.

J’ai une «mauvaise» nouvelle pour toi et c’est que « cela est possible ». Et non seulement cela mais de plus aussi que « l’existence s’occupe de tout, qu’il n’y a rien à faire » (11 mots très conflictuels pour l’ego). Je me rapporte à ce qui est une mauvaise nouvelle justement pour ton ego, par le fait que tu es confronté à renoncer à l’idée de ce que tu as à faire quelque chose pour TÉPANOUIR. L’essence même de la nature humaine est l’épanouissement, elle n’a pas d’autre option. Tu es toi même en recherche sur la nature humaine et tu la découvres par toi même. Mais l’être humain a créé un modèle de vie et de cohabitation sur la planète basée sur l’esclavage, et ainsi a provoqué presque l’annulation complète de la possibilité de s’épanouir. Il existe de nombreuses manières sociales et éducatives de changer l’être humain en être souffrant, dépendant et indifférent vis à vis de l’amour et la vie. Maintenant en revenant à ta propre nature humaine, cela t’a connecté avec l’essence de l’expansion, et tu te trouves empêtré. L’invitation:Laisser la souffrance et seulement te dédier à la jouissance.

L’épanouissement est un sous-produit de la confiance. Quand on se méfie, il faut faire tout pour que tout soit sous contrôle. Quand on a confiance tout arrive naturellement sans rien avoir à provoquer. Quand on se méfie, il n’y a pas de manière de se libérer de ses fardeaux, la méfiance les augmente de manière naturelle, avoir à contrôler est le plus grand des fardeaux; mais quand on s’abandonne il n’y a plus à lutter avec rien ni personne, mais pour s’abandonner, il faut lâcher tout, c’est l’opposé du contrôle. Quand on a confiance, tout ce qui a à partir partira, tout ce qui ne t’appartient pas s’effondrera. La confiance nous libère. La méfiance nous réduit en esclavage. Avoir confiance, c’est commencer à s’épanouir.

S’EPANOUIR C’EST FAIRE UN VOYAGE VERS L’INFINI QUI COMMENCE AVEC LA DÉCISION DE NOUS OUVRIR À TOUT. OUVRIR LE COEUR. L’EXPANSION DE LA CONSCIENCE DÉPEND DE L’OUVERTURE QUE NOUS AVONS ENVERS LA VIE, LES AUTRES, LE MONDE ET ENVERS CE QUE NOUS TRAVERSONS ET QUI NOUS TOUCHE.

LA MERVEILLE DE LA COMPRÉHENSION EST QU’ELLE EST LIMITÉE.

Et d’un autre côté, cette situation dans laquelle tu te trouves te défie en ayant à aller au-delà de ta propre compréhension. C’est quelque chose d’encore plus profond et compliqué que ce que tu vivais avant, puisque la nature de la compréhension est la limitation, c’est son enchantement et son mystère. Le merveilleux de la compréhension consiste en ce qu’elle a des limites, des limites infinies; c’est le miracle de l’expansion et la transcendance qui nécessite un mécanisme au niveau humain et matériel qui interpose une limite pour que la conscience soit défiée et la surpasse. Quand une compréhension arrive à sa limite, elle doit effectuer un saut, sinon elle n’entre pas en expansion pas, la conscience n’évolue pas et c’est pourquoi tu ne peux pas te dépasser toi même. C’est un processus infini qui ne provient pas seulement de cette vie, qui est éternel, c’est pour cela que quand un être humain s’enfonce dans la nature de l’épanouissement, il est inévitablement connecté avec l’éternité, avec sa propre infinitude incarnée en son être.

Tes limites et prisons sont le miracle, elles étaient là afin que tu comprennes. Aime tes limites, accepte affectueusement les situations qui t’amènent aux limites de tes possibilités, parce que quand cela arrivera, tu seras devant l’opportunité merveilleuse de t’ouvrir plus et plus encore …

L’incompréhension est le mécanisme que la conscience utilise dans ce plan matériel pour te prédisposer à effectuer un autre saut plus; mais tu vois l’incompréhension comme un échec, quand en réalité c’est le phénomène le transformateur : que tu comprennes ton incompréhension.

C’est pourquoi j’ai commencé en te disant : « C’EST UN PETIT MALENTENDU, EN RÉALITÉ TU T’EPANOUIS ». S’il te plaît, profite de chaque incompréhension, parce que mille et une fois ce sont elles qui vont ouvrir ton cœur vers l’expansion de ta conscience, et si cela arrive, c’est la garantie de ton ouverture permanente, celle qui te permettra de partager ton essence avec les autres.
« L’épanouissement arrive seulement quand il se vit aux limites de nos potentiels ».
Ce sont encore 11 autres mots qu’un autre maître a dits, et si tu les comprends, tu initieras un voyage en infini …

Alberto José Varela

nosoy@albertojosevarela.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page