LE SIXIÈME POUVOIR DANS LES MAINS DE LA LIBERTÉ INDIVIDUELLE (2e partie) de la THÉORIE ÉVOLUTIONNAIRE DU LANGAGE.

LA POSSIBILITÉ D’UTILISER LE LANGAGE COMME ALGORITHME INTELLIGENT ET CRÉATIF POUR LIBÉRER L’ÊTRE HUMAIN DE SES LIMITES.

Est-il possible d’abandonner l’usage inconscient et limitant que nous faisons du langage pour dominer et nous asservir nous-mêmes à travers les autres ?

Cette confrontante THÉORIE ÉVOLUTIVE DU LANGAGE, propose de faire un virage de 180 degrés dans la direction de l’être humain, en visant l’utilisation du pouvoir dans le leadership de soi-même.

Qu’est-ce que le pouvoir ? “maîtrise, empire, faculté et juridiction que quelqu’un a pour commander les autres ou exécuter quelque chose. Acte ou instrument conférant à quiconque le pouvoir d’exécuter quelque chose par rapport à d’autres personnes”. Lorsque nous parlons de “POUVOIRS”, nous faisions référence jusqu’il y a peu au pouvoir qu’exerce l’autorité établie dans la démocratie, le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire, en tant que pouvoirs gouvernementaux établis pour l’organisation, le contrôle, la gestion et domination apparemment démocratique des citoyens; ces trois pouvoirs combinés sont également utilisés comme un pouvoir totalitaire et dictatorial dans de nombreux autres pays, la différence est que, dans ce cas, les pouvoirs ne sont pas divisés mais fonctionnent ensemble et sans aucune contestation entre eux parce qu’il est dirigé par un chef dictateur qui représente un régime totalitaire.

Il n’y a pas si longtemps surgit ce que l’on a appelé le “quatrième pouvoir”, c’est-à-dire le pouvoir d’influence que l’on attribue aux médias, qu’ils soient pour ou contre les gouvernements établis ou qu’ils fassent ou non partie d’une idéologie, bien que 99 % des médias utilisent le pouvoir dont ils disposent pour favoriser les gouvernements en place; et, depuis peu, a été qualifié comme “cinquième pouvoir” le phénomène social d’interconnexion par internet, qui a le pouvoir de diffuser rapidement toutes sortes d’idéologies, de croyances et de propositions qui, bien qu’elles émanent de personnes ou de groupes, servent à mobiliser ou à organiser des millions de personnes à travers le monde autour de causes ou de buts différents. En général, le pouvoir fait bouger les autres.

Contrairement à ces 5 pouvoirs,qui confèrent une prétendue autonomisation à divers groupes humains , pour être utilisé par rapport à d’autres êtres humains, (qui ont servi à dominer ou à résister à être dominés, à soumettre ou à éviter d’être soumis) le sixième pouvoir, défini ainsi dans la théorie évolutionnaire du langage, est un pouvoir inné et original, qui n’appartient pas à des groupes de personnes et n’est pas un pouvoir à utiliser avec d’autres personnes; ce n’est pas non plus un pouvoir pour contrôler ou éviter d’être manipulé, parce que ce n’est pas un pouvoir qui agit par rapport à l’autre, mais qui est la propriété de l’INDIVIDU pour être utilisé essentiellement en lui-même, par lui-même et pour lui-même dans sa recherche de liberté; ce qui, en outre, aurait naturellement des répercussions au niveau social et mondial, mais ce serait une autre question à examiner.

LE SIXIÈME POUVOIR est le pouvoir intérieur qui offre l’usage conscient du langage, qui part de la base de la resignification même du langage, pour lui conférer le pouvoir qui lui a été enlevé ou dont nous avons oublié qu’il a.

Le langage est bien plus qu’un ensemble de mots articulés que nous utilisons pour communiquer, c’est une structure interne vivante et installée dans l’inconscient, qui fonctionne comme une plateforme de lancement, qui, selon sa conception et la consistance qu’elle a, peut nous mener au succès ou à l’échec, au bonheur ou au malheur, à la réalisation ou à la frustration.

Le langage impulse l’évolution de l’intelligence, et quand l’intelligence se place au-dessus du langage, elle acquiert la capacité de se transformer en conscience : (1- la capacité de se rendre compte d’elle-même, de son existence dans l’univers, 2- la capacité de définir et de conceptualiser ce qu’elle voit et expérimente, 3- la capacité de se libérer de ce qui l’emprisonne et la conditionne)

Tout ce qui ne peut être assimilé, assumé ou compris devient inconscient (Ce qui est caché, oublié ou réprimé), alors le langage reste disponible pour structurer l’inconscient, qui à son tour sert à stocker l’information, en créant une entité interne capable de créer des ordres et des instructions qui remontent à la surface à travers ce que l’on parle, pense, planifie, décide ou fait. C’est l’information accumulée qui devient une intelligence propre avec le pouvoir d’exécuter. L’inconscient fonctionne comme un programme d’auto-exécution.

Lorsqu’une nouvelle théorie a le pouvoir d’éveiller la conscience, et de pouvoir observer ce substrat inconscient qui domine depuis l’obscurité, la théorie devient essentiellement pragmatique en elle-même, car elle opère de manière spontanée, immédiate et éminemment pratique. Dans ce sens, il est nécessaire d’annoncer que l’utilisation de ce sixième pouvoir permet de couper avec les dépendances, qui, bien qu’il puisse être utilisé pour l’interaction avec d’autres êtres humains tant au niveau individuel que de groupe, se concentre fondamentalement et initialement sur la possibilité de restructurer l’inconscient individuel, en utilisant le langage comme un algorithme intelligent, qui édite le script ou le code source pour changer et/ou supprimer des programmes qui fonctionnent de manière contradictoire à la vie, le bien-être, le bonheur et la survie, pour déprogrammer tous les programmes dont nous sommes esclaves et qui à leur tour font de nous des machines conçues pour être dépendantes.

Tant les échecs inexplicables qui se sont produits tout au long de l’histoire de l’humanité, que les attitudes destructrices incompréhensibles des dirigeants et des chefs, ainsi que les comportements suicidaires de personnes et de sociétés entières, peuvent être compris à partir de cette théorie, et en plus, peuvent être éliminés par l’interaction active et consciente d’êtres humains qui veulent faire une transformation à travers un processus de déprogrammation neurolinguistique. (La naissance de la DNL) sujet que je présenterai dans le prochain article.

Alverto

[email protected]

https://albertojosevarela.com/eventos-alverto/evento-de-lanzamiento-la-teoria-evolutiva-del-lenguaje/

Déjanos tu comentario sobre este artículo o compártelo

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Alberto José Varela

Alberto José Varela

Fundador de empresas y organizaciones; creador de técnicas, métodos y escuelas; autor de varios libros. Estudiante autodidacta, investigador y conferencista internacional, con una experiencia de más de 40 años en la gestión organizacional y los RRHH. Actualmente crece su influencia en el ámbito motivacional, terapéutico y espiritual a raíz del mensaje evolutivo que transmite.

Otros artículos por Alverto

Alberto José Varela

La pisada sin huella

El encuentro entre Rumi y su maestro, que por cierto no es oportuno pronunciar su nombre, porque todo verdadero maestro sabe que no es. Rumi el discípulo. Discípulo significa apertura a lo divino. La palabra “maestro” es solo un símbolo que indica una apariencia de alguien. Alguien que sabe que no es. Como muchas historias de maestros y discípulos, son historias de amor puro. Esta es una historia muy particular, que se tiene en alta estima en los círculos sufíes.

Leer Más >>

Elige un Idioma

Selecciona tu Idioma